cote basque
Publié le - 310 aff. -

Le mois sans tabac s'invite aussi à Anglet

Le mois de Novembre est sous le signe de l’abstention et à cet effet, le ministère de la santé organise aussi le mois sans tabac anglet. Ainsi, pendant tout le mois de novembre, les fumeurs sont invités et encouragés à s’abstenir de consommer du tabac. Il faut dire que dans un pays comme la France, c’est près de 15 millions de personnes qui sont accros à la cigarette. Par ce geste, le ministère souhaite donc marquer un grand coup en mettant en place des ateliers pour comprendre les maladies liées à la consommation de tabac qui provoquent à ce jour des milliers et des milliers de décès chaque année. Une chose est sûre, cette campagne s’avère être un véritable coup de pouce pour les fumeurs qui souhaitent arrêter la cigarette. Le but vise, est de pousser même ceux qui n’avaient pas la ferme intention d’arrêter, de le faire malgré tout car le fait de pouvoir s’abstenir pendant une longue période, augmente les chances d’arrêter définitivement.

De nouvelles opportunités pour arrêter la cigarette

Il est vrai qu’il serait utopique de prétendre que les fumeurs arrêteront aussitôt leurs habitudes au bout d’un mois, mais il reste indéniable que les chances de devenir un ancien fumeur sont multipliées par 5 voire 6. C’est donc véritablement un soutient de taille pour les fumeurs qui souhaitent arrêter ; d’ailleurs, il apparaît que 80 % des fumeurs regrettent d’avoir commencé. Le mois de novembre sans tabac qui s’invite à Anglet est donc une opportunité de taille qui va dans le sens de la lutte anti-tabac et c’est donc une action à soutenir. Mettre les fumeurs au défi d’arrêter, voilà le challenge important de ce mois de Novembre. Dans tous les cas, il en va de la santé publique, car les fumeurs non seulement se détruisent, mais ils détruisent aussi les tiers. En effet, le fait de fumer affecte non seulement les fumeurs car ils inhalent des substances toxiques, mais le fait est que les non-fumeurs aussi inhalent ces substances toxiques.

Les conséquences de cet état de dépendance

Il est important de noter que la majorité des fumeurs reconnaissent ne pas être heureux de leur état et affirment même qu’ils auraient préférés ne pas être fumeur et ne pas avoir eu à commencer un jour. Malheureusement, le tabac est très addictif, donc c’est un peu malgré eux qu’ils continuaient. D’ailleurs, c’est cet effet addictif qui est la cause de tant de récidive. Il va sans dire que le mois de novembre sans tabacreprésente une vraie opportunité pour cesser définitivement la cigarette.

Laissez votre commentaire à propos de cet article